top of page
Rechercher
  • Catherine Benoit

Pourquoi un restaurant à Hoi An - Vietnam

Dernière mise à jour : 20 nov. 2023


Notre objectif est d'apporter un concept attractif, fort, et inconnu dans cette jolie station balnéaire du centre du Vietnam.

Comment répondre à une demande hétéroclite, satisfaire de nombreuses cibles ? Dans un monde qui non seulement est en perpétuelle évolution, mais que de surcroit est "post traumatique"(COVID)


Hoi An est située à 1 Heure 30 d'avion d'Hanoi, 3 heures de Hué et surtout à 30 Minutes de l'aéroport International de Da Nang, reliant les principales capitales de l'Asie.

Entré au Patrimoine de l'Unesco en 1999, Hoi An figure dans la liste des 25 destinations de voyages préférées du monde selon Tripadvisor en 2017, parmi les 9 meilleures destinations au monde par le journal South China Morning post - Hong kong, dans le Top 15 des villes préférées d'Asie (magazine de voyage américain Travel + Leisure), merveilles de l'UNESCO les plus appréciées en Asie du Sud Est ( magazine de voyage britanique Wanderlust), Hoi An est aussi considérée comme la destination la plus paisible d'Asie et la plus belle du Vietnam (Site canadien The Travel) et 2 ème destination tendance du monde pour le site touristique Allemand reiserporter.de.


La station balnéaire possède tout les atouts pour un développement touristique rapide et pérenne. Elle hérite d'un patrimoine historique mélangeant les cultures Vietnamiennes, chinoises, japonaises et françaises.

La vieille ville est magnifique, dynamique et colorée. Elle possède un charme fou, unique.

Illuminée par ses lanternes dont Hoi An est la signature. Les soirées sont belles, colorées et festives. Ainsi, au détour de chaque petites rues, vous pouvez aussi vous faire confectionner des vêtements, un sac ou des chaussures en tissus, en cuir, sur-mesure et à des prix abordables,

La station possède un bel argument avec un trait côtier de 4 plages:

La plage de Cua Dai, cernée par de nombreux resorts, elle est appelée joliment, la plage des cocotiers.

La plage de An Bang, plus populaire avec de nombreux bars-paillotes tenus par des familles locales.

La plage de Ha My en direction de l'aéroport international de Da Nang, très apprécié par les amateurs de grandes plages désertes.

Et enfin, la plage de Hidden Beach très familiale, calme et facilement accessible.


Le parc hôtelier est composé à la fois d'hôtels de grand standing et de petits Homestays très abordables. De nombreux restaurants de cuisine vietnamienne sont de qualités et une restauration occidentale est présente (surtout sous format " bar à vins").

5 restaurants de cuisine française sont installés. Nous remarquons que de nouveaux restaurants occidentaux s'ouvrent mais sans concept original, sans surprise, sans nouveauté et souvent sans professionnalisme.


La population locale jeune a tendance à partir sur DaNang, Hanoï et Saigon. Dynamique et curieuse elle manque cruellement de formation. Elle est ambitieuse et la restauration peut être l'opportunité de rester si elle offre des possibilités d'évolution.

La formation doit se porter sur l'apprentissage du service à la française, la maitrise de l'anglais au moins pour le langage professionnel et une conversation basique.

La motivation dans un projet commun.


Le secteur de la restauration a connu une forte croissance avant le COVID, non seulement sur une restauration en salle mais sur la cuisine de rue. Cette dernière émerge et attire une clientèle locale et aussi touristique en recherche de sensations et de souvenirs. Nous devons cependant, être attentifs autant sur les goûts locaux qu'occidentaux.

La classe moyenne locale est en augmentation, elle est attirée par les nouveaux produits français cependant cette offre reste limitée par des prix élevés. Seule une minorité, qui fréquente également les ressorts peut se l'offrir


Mais le marché de la cuisine française croit au fur et à mesure que de nouveaux produits alimentaires français arrivent sur Hoi An. Nous en voulons pour preuve la réussite de bars à vins tenus par des propriétaires australiens et Sud-africains qui proposent des vins, fromages et charcuteries françaises et quelques produits italiens . Un bar à vins français réussit très bien implanté dans la vielle ville (croque monsieur, la saucisse de Toulouse, le cordon bleu, la terrine maison ...)

Un restaurant « prétendu Français », dont le menu n'est pas très original, pas vraiment d’inspiration française et la carte "non écrit en Français", semble sortir du lot. Cependant les prix sont rédhibitoires. Il bénéficie toutefois d’une certaine notoriété parce qu'ouvert depuis plusieurs années.


Le marché des expatriés occidentaux est faible à Hoi An et ne suffit donc pas pour la réussite d’un nouveau restaurant, les touristes en provenance d’Asie seront à nouveau en masse sur Hoi An.

Ainsi, pour les touristes chinois (voyage organisée), il est essentiel de proposer un service adapté: grandes tables, plats copieux à partager, généreux, bien garnis, esthétiques dans une ambiance exotique. Par contre, la clientèle japonaise et coréenne (touristes individuels ) s'orientent sur des produits de grande qualité , des produits de luxe, assemblés avec esthétique, mettant l'accent sur la curiosité gustative, le service et le raffinement "à la française".


Pour un projet, nous devons tenir compte de et avant tout, l'emplacement.

En effet, la restauration de plage n'offrira évidemment pas la même carte que la restauration dans la Vielle ville ou que sur un marché .


Ainsi, l’investissement dans un restaurant à Hoi An doit prendre en compte tous ces paramètres.


Mais le plus important est la réponse à la question de la place de la gastronomie française dans l’offre locale: Carte: Menus, prestations, services, ambiance et prix adaptés à la clientelle.


Bref, une belle aventure....



Bon Appétit.






















16 vues

Comments


bottom of page